Ouïghour-e-s : Pas d’affaires avec Hikvision par l’UBS !

Les Initiatives « multinationales responsables » et « interdiction du financement des producteurs de matériel de guerre » ont toutes deux été rejetées aujourd’hui. En conséquence, l’engagement de la société civile en faveur de pratiques commerciales éthiques est d’autant plus important. Les activités d’UBS en Chine le démontre : la grande banque suisse entretient des relations d’affaires avec le groupe chinois Hikvision, qui tient un rôle central dans la surveillance massive des Ouïgour-e-s dans la province chinoise du Turkestan oriental (Xinjiang).

0
148

Réponse du Conseil fédéral à notre pétition #NoComplicity sur les camps forcés chinois

En septembre, nous avons lancé notre pétition contre les camps forcés chinois. La réponse du Conseil fédéral est décevante: il veut uniquement miser sur le dialogue vis-à-vis de la Chine. Toutefois, ces dernières années ont clairement montré que le dialogue ne suffisait pas. Nous poursuivrons donc notre campagne.

0
216

Camps d’internement en Chine: la Suisse doit renégocier l’accord de libre-échange! #NoComplicity

Jusqu’à trois millions d’Ouïghour-e-s sont retenu-e-s dans des camps d’internement et des dizaines de milliers d’autres contraint-e-s au travail forcé dans des usines, pour le compte de fournisseurs de grandes marques européennes. Pour ne pas se rendre complice de tels actes, la Suisse doit renégocier l’accord de libre-échange avec la Chine. C’est ce que réclament l’Association Ouïghours Suisse, l’organisation Campax et la Société pour les peuples menacés au travers de la pétition #NoComplicity, qui démarre aujourd’hui.

0
307