Aide d’urgence Corona pour les PME

En l’espace de 3 jours, plus de 90 000 personnes se sont mobilisées pour des centaines de milliers d’indépendants, d’entreprises familiales et de micro-entreprises. Ces derniers n’avaient pas droit à l’indemnité en cas de réduction de l’horaire de travail, bien qu’ils aient eux aussi cotisé à l’AC.

Markus Hohl a lancé l’Eilapell sur ACT, la plateforme de pétition de Campax, et s’est engagé avec beaucoup d’enthousiasme pour cette revendication. Voici son dernier message aux personnes qui soutiennent* la pétition :

Nous avons atteint nos objectifs.

Un premier soulagement est venu lorsque les participants à la conférence de presse d’hier ont été connus : les conseillers fédéraux Berset, Parmelin et Maurer. C’est donc aussi une question d’argent. Le soir, la réponse du SECO est arrivée. La responsable de la communication nous a répondu en joignant le communiqué de presse (vous trouverez les liens ci-dessous). Voici le résumé en bref :

1. l’indemnité de chômage partiel est NOUVELLE pour les employés sous contrat à durée déterminée, les travailleurs temporaires, les apprentis et également pour les employés assimilés à des employeurs (directeurs et participants), y compris les travailleurs temporaires. du conjoint ou partenaire aidant : l’art. 31, al. 3 LACI, qui nous a tant agacés, nous les petites entreprises, est abrogée. C’était notre demande de pétition. Un forfait de 3320 francs est versé. comme indemnité de chômage partiel pour un emploi à temps plein.

2. les pertes de revenus pour les indépendants, qui ont été si soudaines en raison des fermetures forcées d’entreprises, sont indemnisées La réglementation est la même que pour les APG (militaire, protection civile, maternité) : 80% du revenu sous forme d’indemnité journalière et max. 196.- Fr. par jour. Les indemnités pour les quarantaines prescrites par un médecin sont limitées à 10 jours, celles pour les tâches d’encadrement (fermetures d’écoles) à 30 jours. L’organisme de paiement est la caisse AVS par l’intermédiaire de laquelle vous effectuez le décompte.

3. l’indemnité pour perte de gain pour les employés concerne les parents qui ont dû interrompre leur travail pour s’occuper de leurs enfants en raison de la fermeture des écoles. Ici aussi, les indemnités sont une indemnité journalière jusqu’à max. 196.-/jour. Ils sont limités à 10 jours pour les quarantaines prescrites par un médecin et à 30 jours pour les tâches d’encadrement (fermetures d’écoles).

Sont également mentionnés la culture, le sport, le tourisme et la politique régionale. Pour plus de détails, veuillez consulter le communiqué de presse.