Remise de la pétition : élection pour le climat à la Banque nationale

,

Remise de la pétition à Berne : 12’500 personnes demandent au Conseil fédéral d’élire une personne respectueuse du climat à la tête de la Banque nationale 🙌.

« J’ai 23 ans et je dois néanmoins rappeler à la direction de la Banque nationale suisse ses obligations : la Banque nationale doit aligner ses flux financiers sur l’accord de Paris sur le climat, comme celui-ci l’exige ». C’est ainsi que Myriam Grosse, membre des organisations BreakFree et Grève du climat, a commencé son discours aujourd’hui.

L’occasion était la remise au Conseil fédéral de la pétition « Élection climatique à la Banque nationale ». Cet été, un siège sera vacant au sein du directoire, l’organe de direction de la Banque nationale, composé de trois membres. L’élection partielle est de la compétence du Conseil fédéral. Plus de 12’500 personnes demandent par leur signature que le Conseil fédéral élise une personne respectueuse du climat à la tête de la Banque nationale.

Redémarrage nécessaire

Actuellement, la Banque nationale est en effet tout sauf respectueuse du climat. Elle possède des actions d’entreprises fossiles pour une valeur de plus de 5 milliards de dollars. Elle produit ainsi presque autant d’émissions de CO2 que toute la Suisse à l’intérieur du pays.

Un changement de cap s’impose donc de toute urgence. Et pour cela, la composition du directoire est centrale. Il est extrêmement influent et décide des entreprises dont la Banque nationale achète des actions – ou pas. Franziska Ryser, conseillère nationale du parti des Verts, a déclaré à ce sujet aujourd’hui : « Le directoire peut décider que la Banque nationale se retire des entreprises à forte émission de CO2 et qu’elle place son argent de manière à ne pas détruire davantage notre planète ».

Saisir la chance

L’élection du ou de la nouveau(elle) directeur(trice) est donc une grande chance d’amorcer le changement de cap nécessaire à la Banque nationale. Avec nos organisations partenaires Alliance climatique, BreakFree, fossil-free.ch, Greenpeace et le Parti écologiste, nous avons demandé aujourd’hui au Conseil fédéral de saisir cette chance. C’est maintenant au Conseil fédéral de prendre la bonne décision.

Action lors de l'assemblée générale du Chubb

Jeudi 19 mai, nous étions présents à l'assemblée générale de...

Actions auprès du Crédit Suisse et de la Banque Nationale Suisse

Vendredi dernier, le 29 avril 2022, deux actions ont eu...

Leave your comment