No Frontex

Frontex

Nous disons trois fois OUI :

  • OUI, en raison de la situation COVID, nous gagnons trois semaines et pouvons continuer à récolter jusqu’à la date de remise du référendum, le 20 janvier. La Chancellerie d’Etat autorise exceptionnellement à terminer la validation des 50 000 signatures après leur dépôt.
  • OUI, car nous recevons chaque jour plus de signatures. Plus de personnes s’engagent et de nombreuses organisations ont (re)lancé des appels à signer et à faire signer le référendum. Si nous continuons à ce rythme, nous y arriverons de justesse.
  • OUI, récolter nous permet de prendre de l’espace dans la rue et dans les médias afin d’informer la majorité de la société sur les problèmes liés à Frontex et sur le rôle problematique de la Suisse aux frontières extérieures de la forteresse Europe. Cela semble nécessaire. Beaucoup ne savent rien de Frontex.

En tant qu’État membre de l’espace Schengen, la Suisse contribue au financement de Frontex. En adoptant le règlement de l’UE sur le corps européen de garde-frontières et de garde-côtes, le Parlement a décidé, lors de la session d’automne, de plus que quadrupler la contribution de la Suisse – de 14 millions actuellement à 61 millions par an. Ça va être serré !

En outre, davantage de Suisses et de Suissesses participeront à des missions armées à l’avenir. L’expansion de Frontex, exempte de garantie que les droits de l’homme ne continueront pas à être systématiquement violés, n’est pas compatible avec les valeurs humanitaires.
  • Non au financement et au soutien personnel de Frontex par la Suisse !
  • Abolition de Frontex en tant que symbole de la politique migratoire européenne violente et isolationniste !
  • Arrêt de la criminalisation de la migration vers Europe et la militarisation des frontières !
  • Une migration sûre au lieu d’une rétention violente !
  • Oui à la liberté de mouvement pour toutes et tous !

Votre signature compte plus que jamais ! 

Nous vous remercions de votre soutien

Frontex

Merci ! 62'000 signatures pour le référendum sur Frontex

WOW ! Nous avons demandé un miracle. Vous l'avez rendu...

Réponse du Conseil fédéral : Accueil humanitaire des demandeurs d'asile en provenance d'Afghanistan

[vc_row][vc_column css_animation="bottom-to-top"][vc_column_text] En août, nous avons remis à Berne la...

Leave your comment