Lettre ouverte à la coopérative Coop

, ,

Coop est une coopérative, mais ses membres n’ont rien à dire. L’association detailwandel.ch a voulu changer cela. Mais le conseil d’administration de Coop a étouffé le projet. Campax soutient le projet de detailwandel.ch et a lancé une lettre ouverte à Coop.

Coop est une coopérative. Mais ses 2.5 millions de membre n’ont rien à dire. Le seul organe démocratique, le Conseil régional, est tranquillement confirmé lors d’une élection fictive tous les quatre ans. La nomination des candidats est totalement opaque et ne peut presque être influencée par les membre de la coopérative. L’association detailwandel.ch a voulu changer cela. Sa campagne « Coop – de nous, pour nous » visait à obtenir de véritable élections démocratique à Coop. Cette démocratisation poursuivait trois objectifs :

  • Une stratégie climatique cohérente pour Coop ;
  • de meilleures conditions de travail pour les employé-e-s ;
  • des prix équitables pour les producteur-e-s, les fournisseur-e-s et les consommateur-e-s.

Detailwandel.ch rêvait que Coop ne fasse plus venir de viande du Brésil par avion pour la vendre avec une réduction de 50 %, que les caissiers de Coop soient enfin payés un salaire minimum de 4 500 CHF et que les agriculteurs qui travaillent du matin au soir reçoivent enfin des prix équitables pour leurs produits.

Cependant, le conseil d’administration de Coop a étouffé le projet en apportant une modification à court terme aux règles électorales. Si les membres de la coopérative souhaitent proposer eux-mêmes des candidats au Conseil régional, ils doivent désormais recueillir plus de 150 000 signatures manuscrites d’autres membres de la coopérative dans un délai de 15 jours. Là où des élections ouvertes et démocratiques étaient auparavant très difficiles, elles sont maintenant tout simplement impossibles. En comparaison : une collecte de signatures réussie chez Coop est aujourd’hui 30 fois plus difficile que lors d’un référendum national.

L’équipe centrale de Campax regrette vivement que Coop se ferme à la co-détermination de ses 2,5 millions de membres. Les coopératives se caractérisent précisément par le fait que leurs membres ont un droit de parole démocratique direct et peuvent contribuer à façonner la stratégie de l’entreprise. Nous appelons donc le Conseil d’administration à saisir l’opportunité et à initier un changement démocratique au sein de la Coopérative.

L'Alliance Climatique soutient la loi sur le CO2

[vc_row][vc_column css_animation="bottom-to-top"][vc_column_text] Berne. 09.10.2020. Le lobby pétrolier, soutenu par l'UDC,...

Le plus grand pollueur du climat dont tu n’as peut-être jamais entendu parler

BlackRock est le plus grand investisseur au monde en ce...

Leave your comment