Boycotter la coupe du monde de hockey sur glace en Biélorussie !

,

As-tu été aussi choqué que moi quand tu as vu les photos de René Fasel et Alexandre Loukachenko qui se trouvent amicalement dans les bras ? Fasel, le président de la Fédération internationale de hockey sur glace, s’est rendu cette semaine à Minsk pour négocier avec le dictateur biélorusse Loukachenko. Les discussions ont porté sur la question de savoir si la Coupe du monde de hockey sur glace se déroulerait comme prévu en mai et juin de cette année en Lettonie et en Biélorussie.

M. Fasel estime que la Coupe du monde favorisera le dialogue entre le régime biélorusse et l’opposition. Mais cette attitude est naïf et dangereuse. La Coupe du monde ne conduira pas à la réconciliation en Biélorussie, mais légitimera Loukachenko et lui servira de scène de propagande. Dès 2014, lorsque la Coupe du monde a également eu lieu en Biélorussie, Loukachenko en abusait pour servir ses objectifs et se présentait comme président proche du peuple, tandis que des militants politiques étaient emprisonnés et que des personnes indésirables comme les sans-abri étaient violemment évacuées de la ville.

La même chose pourrait se reproduire: alors que Loukachenko se montre sous son meilleur jour à l’opinion publique mondiale et présentera une Biélorussie ouvert et libre, des manifestants sont emprisonnés, maltraités et battus à mort à côté des terrains de jeu. En effet, la situation politique en Biélorussie est préoccupante: depuis les élections truquées d’août dernier, plus de 33 ‘000 personnes ont été arrêtées et des milliers ont été maltraitées. Quatre personnes ont perdu la vie.

Dans ce contexte, le maintien de la Coupe du monde de hockey sur glace en Biélorussie est sans scrupules et constitue une moquerie pour ceux qui luttent sur le terrain pour la liberté, la démocratie et les droits de l’homme au péril de leur vie.

Mais il y a de l’espoir : la pression sur René Fasel et la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF) augmente. Les images de son accolade et de Loukachenko ont provoqué l’indignation dans le monde entier. La Fédération danoise de hockey sur glace a déjà annoncé qu’elle boycotterait la Coupe du monde si elle avait lieu en Biélorussie.

Il est maintenant essentiel que l’ensemble du monde du hockey prenne clairement position. Le sport ne doit pas être utilisé à des fins de propagande d’un régime dictatorial. Campax et l’organisation de défense des droits de l’homme Libereco demandent donc à la Fédération suisse de hockey sur glace de faire de même que le Danemark et de boycotter la coupe du monde en Biélorussie.

L’association suisse SIHF a un poids particulier: la Suisse est non seulement l’une des meilleures nations de hockey sur glace au monde, mais aussi le siège de l’IIHF et la patrie de René Fasel. Si, outre l’association danoise, le SIHF annonce un boycott, d’autres associations suivront certainement. Cela obligerait l’IIHF à retirer la Coupe du monde en Biélorussie. 

Succès ! Le Conseil fédéral étend les sanctions contre le Belarus

Un énorme succès pour la communauté Campax. Depuis le début...

Étendre les sanctions contre le régime de Loukachenko !

La chef de l’opposition biélorusse Swetlana Tichanowskaja s’est rendue en...

Leave your comment