Camps d’internement en Chine: la Suisse doit renégocier l’accord de libre-échange! #NoComplicity

Jusqu’à trois millions d’Ouïghour-e-s sont retenu-e-s dans des camps d’internement et des dizaines de milliers d’autres contraint-e-s au travail forcé dans des usines, pour le compte de fournisseurs de grandes marques européennes. Pour ne pas se rendre complice de tels actes, la Suisse doit renégocier l’accord de libre-échange avec la Chine. C’est ce que réclament l’Association Ouïghours Suisse, l’organisation Campax et la Société pour les peuples menacés au travers de la pétition #NoComplicity, qui démarre aujourd’hui.

0
54