Violence domestique – ce que vous pouvez faire

Cette page fournit des informations générales sur la violence domestique et des liens vers des points de contact. Il s’adresse aux personnes qui ont été témoins de violence domestique, qui l’ont vécue elles-mêmes ou qui sont devenues violentes.

La violence peut survenir à chaque étape de la vie!

La violence dans le partenariat peut se produire indépendamment du contexte socioculturel, de l’âge, de la nationalité, de l’orientation sexuelle et de la religion. La violence domestique peut prendre différentes formes, telles que la violence verbale, psychologique, physique, sexuelle, le meurtre ou l’abus économique.

Ne détournez pas le regard!

Numéros de téléphone importants

gratuit, joignable 24h/24

J’ai été témoin de violence domestique – que puis-je faire maintenant?

Vous avez entendu ou vu quelque chose et vous n’êtes pas sûr qu’il s’agisse de violence domestique? Vous avez un soupçon, mais ne savez pas comment le vérifier? Votre soupçon est confirmé et vous ne savez pas comment y faire face? Vous trouverez ici une suggestion sur la manière dont vous devez vous comporter. Vous devez faire un rapport de danger (point 6) si tous les autres points (1 à 5) ne sont pas utiles. En général, il vaut mieux en faire trop que trop peu.

  1. Découvrez les signes de violence domestique et vos options à cet égard.
  2. Répondez à votre mauvais pressentiment. Ne détournez pas le regard, mais offrez votre aide. Parlez à la personne, montrez que vous prenez la situation au sérieux et essayez d’en savoir plus. Faites preuve de compréhension et de compassion.
  3. Tentez de faire comprendre à la personne concernée que la violence n’est pas justifiée, même dans cette situation exceptionnelle. Donnez à la personne des informations sur les centres de conseil.
  4. Parlez à d’autres personnes de vos expériences, cela vous aide à classer vos sentiments. Protégez-vous en partageant vos expériences et vos pensées avec les autres.
  5. Appelez un centre de conseil officiel. Pendant l’entretien, ils travailleront avec vous pour savoir ce qu’il faut faire ensuite.
  6. Faites un rapport officiel de menace à la police. La police a la possibilité d’expulser immédiatement l’auteur ou les auteurs de l’infraction de l’appartement pour une durée maximale de 14 jours afin d’assurer la sécurité des personnes concernées. La violence domestique est également un délit officiel en Suisse. Cela signifie qu’elle sera poursuivie même si la victime ne dépose pas une plainte.

Brochure

Vous voulez aider quelqu’un mais vous ne parlez pas la langue? Vous trouverez ici des brochures de la police cantonale de Zurich en plusieurs langues, à imprimer ou à faire suivre.

Conseils et points de contact cantonaux

L’aide aux victimes en Suisse

Toutes les personnes qui ont été blessées physiquement, mentalement ou sexuellement par un crime en Suisse ont droit à un soutien et à une aide : l’aide aux victimes. Cette assistance est toujours anonyme, gratuite et confidentielle. La police n’est pas informée sans le consentement de la personne concernée Des interprètes* sont disponibles. L’aide aux victimes est également un point de contact pour les témoins.

Cliquez sur le lien suivant pour trouver le bureau d’aide aux victimes de votre canton. Le Bureau d’aide aux victimes est un centre de conseil pour les femmes et les hommes concernés :

Trouver un centre de conseil pour l’aide aux victimes

Informations générales du centre d’aide aux victimes

Centres de conseil pour les auteurs de violences

Les auteurs de violences ont également besoin d’une aide et d’un soutien professionnels. Voici quelques endroits où aller. Ils peuvent encore être atteints pendant la crise du Corona.

Mannebüro Züri
Téléphone
044 242 08 88 / www.mannebuero.ch

Conseil en matière de violence domestique
Téléphone 079 741 17 00 / www.fbhg.ch

Konflikt.Gewalt
Téléphone 078 778 77 80 / www.konflikt-gewalt.ch

Les services de probation et d’exécution
Téléphone 043 259 83 12 / [email protected]

Les refuges pour femmes

Les foyers pour femmes offrent aux femmes victimes de violence et à leurs enfants un hébergement d’urgence, une protection et des conseils. Ce lien vous conduit aux numéros de téléphone et aux adresses électroniques de dix-sept foyers pour femmes en Suisse et au Liechtenstein.

Liste des refuges pour femmes en Suisse

Points de contact pour les hommes concernés

Les hommes peuvent également être touchés par la violence domestique. Ici aussi, la règle est la suivante : ne pas détourner le regard!

L’association Pharos poursuit le but d’aide psychologique et sociale pour les hommes victime de violence conjugale. Il informe à propos des service sociaux, juridiques et thérapeutiques existants selon les difficultés rencontrées et beaucoup plus. Il on un siège à Genève.

Pharos Genève

Kit de survie Corona pour les hommes

L’organisation faitière des organisations d’hommes et de pères suisses maenner.ch a publié un kit de survie Corona. Le kit formule des recommandations pour l’autogestion afin que les hommes puissent traverser la crise sans violence ni stress. Le dépliant est déjà disponible en 20 langue.

Au kit de survie