Autocollant gratuit contre la cruauté envers les animaux

Plus de 12 000 signatures pour les animaux ont déjà été recueillies. Notre pétition soutient directement la motion 19.4425 de Matthias Aebischer. Cela signifie qu’avec votre signature, vous soutenez directement une avancée politique qui est garantie d’être votée au Parlement.. Nous devons maintenant montrer que la société civile ne veut pas de la mode de la torture animale.

Commandez des autocollants ici pour soutenir la campagne

Deux tentatives similaires de Pascale Bruderer (2009) et Matthias Aebischer (2015) ont chacune échoué de peu au Conseil des États, bien qu’elles aient toutes deux été acceptées par le Conseil national. Cette fois-ci, notre demande a été satisfaite !

Il y a deux raisons spécifiques à cela :

 

  1. Les tentatives précédentes ont été rejetées au motif qu’une interdiction d’importation ne serait pas compatible avec les obligations de la Suisse en vertu des accords avec l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Cependant, deux avis juridiques [1] et une thèse [2] montrent qu’une telle interdiction d’importation ne viole pas les directives de l’OMC si le produit est contraire à la « morale publique du pays ». De tels cas sont déjà en vigueur en Suisse avec des interdictions d’importation de fourrure de chien et de chat et de fourrure de phoque. Il est donc tout à fait possible d’appliquer légalement une telle interdiction d’importation.
  2. Car la nouvelle composition du Conseil national et du Conseil des États après la « vague verte » d’octobre dernier nous donne des raisons d’espérer. Il y a maintenant plus de parlementaires* dans les deux chambres qui votent d’une manière respectueuse de l’environnement et des animaux.

Le but de notre pétition est d’attirer partout l’attention sur la souffrance des animaux à fourrure et de montrer ainsi que les produits en fourrure importés sont effectivement contraires à la morale de la population suisse. Car en Suisse, la loi sur la protection des animaux est si forte que toute fourrure produite commercialement à l’étranger – qu’elle soit piégée ou mise en cage – répond clairement à la définition de la cruauté envers les animaux.

Commandez donc nos autocollants gratuitset montrez que la fourrure dans les rues suisses appartient au passé ! Nous voulons que tout le monde connaisse notre petit animal « Colby » et que les autocollants apparaissent partout.

Cliquez ici pour commander des autocollants

Plus les gens signeront la pétition et plus ils en apprendront sur notre campagne, plus nous aurons de chances de remporter ce vote pour les animaux.

Au fait, la motion a été cosignée par un représentant de chacun des partis représentés au Parlement. Il s’agit donc d’un véritable sujet de préoccupation pour l’ensemble de la population.

 

[1]https://www.tierimrecht.org/de/ueber-uns/publikationen/tir-bucher/schriften-zum-tier-im-recht/band-4-gatt-rechtliche-zulassigkeit-von-importverboten-fur-pelzprodukte/

 

[2]https://www.tierimrecht.org/de/bibliothek/detail/30124/

Leave your comment